Victor Hugo L'Ane (1881) Extrait

Un âne descendait au galop la science.
-- Quel est ton nom ? dit Kant. - Mon nom est Patience,
Dit l'âne. Oui, c'est mon nom, et je l'ai mérité,
Car je viens de ce faîte où l'homme est seul monté
Et qu'il nomme savoir calcul, raison, doctrine.
Kant, porter le licou sanglé sur la poitrine ;
Avoir dès son bas âge, âpre et morne combat,
L'os de l'échine usé par la boucle du bât ;
Subir, de l'aube au soir, la secousse électrique
Du nerf de boeuf parfois relayé par la trique ;
Être, tremblant de froid ou de chaud étouffant,
Happé par la mâtin, lapidé par l'enfant,
Tomber de l'un à l'autre, et traverser l'églogue
De la pierre alternant avec le bouledogue ;
Vivre, d'un chargement effroyable bossu,
Les os trouant la peau, maigre, ayant tant reçu,
Le long de chaque côté et de chaque vertèbre,
De coups de fouet que d'âne on est devenu zèbre,
Tout cela, qui te semble assez rude, n'est rien,
Et le fouet est à peine un souffle éolien,
Et les cailloux sont doux, et la raclée est bonne
À côté de ceci : suivre un cours en Sorbonne ;
Vivre courbé six mois, peut-être un temps plus long,
Sous une chaire en bois qu'habite un cuistre en plomb ;
Dresser son appareil d'oreilles au passage
Des clartés du savant et des vertus du sage ;
Épeler Vossius, Scaliger, Salian ;
Écouter la façon dont l'homme fait hi-han !

etc.

Retour au site

Erreur : INSERT INTO statistiques VALUES('', '2017-11-21 14:59:39', '/google.php', '54.145.117.60', 'ec2-54-145-117-60.compute-1.amazonaws.com', 'CCBot/2.0 (http://commoncrawl.org/faq/)', '')
Table 'journaldespeint.statistiques' doesn't exist